Zakat pour la formation des enfants...

Dar al-Iftaa d'Égypte

Zakat pour la formation des enfants musulmans

Question

Nous avons établi une association caritative, guidée par la grâce d'Allah, dont la mission principale est de former les étudiants qui mémorisent le Coran, les préparant ainsi à devenir des modèles à suivre à l'avenir. Nous élaborons des programmes de formation spécifiques visant à renforcer leur capacité de mémorisation du Coran, à les guider vers des comportements vertueux, et à cultiver en eux un profond amour du Prophète en tant qu'exemple à suivre. Pour ce faire, nous collaborons avec des centres de développement humain afin de développer les compétences des enfants, les incitant à agir de manière réfléchie et responsable. Il est important de noter que ces programmes contribuent à former des individus polyvalents, à découvrir leurs talents, et à cultiver un attachement à leurs racines musulmanes.

En ce qui concerne la dépense de la Zakat, voici les questions spécifiques :

Est-il permis de consacrer la Zakat pour financer de tels programmes, qui coûtent environ 1500 livres égyptiennes par mois par enfant, mais grâce aux bénévoles, ce coût a été réduit à 350 livres égyptiennes par mois ?

Est-il autorisé d'utiliser la Zakat pour enseigner aux enfants des métiers et des compétences manuelles, afin de développer leur hémisphère droit du cerveau, promouvoir l'indépendance personnelle et inculquer la valeur du travail acharné ?

Peut-on utiliser la Zakat pour financer des activités sportives destinées à améliorer la condition physique des enfants ?

Est-il acceptable de consacrer la Zakat à la location de locaux où l'art de la récitation du Coran est enseigné, dans le but de former une génération de mémorisants compétents du Coran ?

Je sollicite des informations sur les avis religieux concernant ces questions.

Réponse

    Il est autorisé de prendre (avec réserve) de la Zakat pour financer la plupart des activités susmentionnées, c’est-à-dire qu’il vaut mieux, s’il s’avère possible, d’avoir recours aux autres sources au lieu de prendre de la Zakat. Pour les frais destinés à faire apprendre par cœur le Coran, il est bien autorisé de les couvrir entièrement et directement de la Zakat étant donné que le fait d’apprendre par cœur le Coran fait manifestement partie des destinations de la Zakat puisqu’il s’intègre dans les dépenses faites « au sentier d’Allah. » évoquées par la sourate at-Tawbah, verset 60.

Partager ceci:

Fatwas connexes